Des voiles...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MASTER & COMMANDER - De la Mer à l'Histoire Index du Forum -> Marine ancienne -> La Marine aujourd'hui -> Navires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aliyela
Maître à bord (admin.)

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2007
Messages: 72
Localisation: Aucune idée... qui m'aime me trouve !

MessagePosté le: 11/06/2007 14:18:15    Sujet du message: Des voiles... Répondre en citant

Les voiles... Vaste domaine, peut-être l'un des plus compliqués, de l'art de naviguer. En me mettant à lire O'Brian, je me suis aussi mise à lire des livres de marine et de naviguation, pour comprendre exactement de quoi parlait l'Irlandais. Et c'est extraordinaire ce qu'un navire ressemble parfois à une oeuvre d'art, tant tout y est parfaitement agencé...

Voici donc un petit lexique concernant les voiles utilisés sur les anciens navires (je ne parle ici ni des navires modernes, ni des voiliers de compétition). Je le complèterai en plusieurs fois.

o0o0o0o0o0o



Bandes de ris: en étant serrées sur les vergues (parties verticales d'un mât) au moyen des garcettes, elles permettent de diminuer la surface de la toile pour offrir moins de prise au vent. Cette action est appelée "prendre du ris".





Bonnettes: ce sont des voiles complémentaires, utilisées seulement par petit vent (sauf par les experts). Elles permettent d'augmenter la surface de voile et la prise au vent. Elles s'établissent sur les côtés des voiles carrées, ou (plus rarement) sous une unique voile pour en augmenter encore plus la surface.





Brigantine: c'est une voile latine (voile recevant le vent indifférement du côté gauche ou droit) trapézoïdale, portée sur le mât d'artimon des trois-mâts. Elle sert surtout à pouvoir diriger le navire (supplée l'action du gouvernail mais ne le remplace pas).




petit cacatois


grand cacatois


cacatois de perruche

Cacatois: ce terme désigne à la fois la dernière voile de chaque mât d'un navire et la vergue qui la supporte. C'est une voile fragile car c'est à l'extrémité des mâts où elle est établie que la pression du vent est la plus forte et destructrice.
__________________________________________________________________________________________________________________________
Quand un cachalot de 45 tonnes vient de tribord, il est prioritaire. À bien y penser, quand il vient de bâbord aussi.
(Olivier de Kersauson)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/06/2007 14:18:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MASTER & COMMANDER - De la Mer à l'Histoire Index du Forum -> Marine ancienne -> La Marine aujourd'hui -> Navires Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Bluetab template design by FF8Jake of FFD
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com